A rise in cases of nitrous oxide abuse : neurological complications and biological findings

Etude de 5 cas cliniques reçu entre avril 2020 et février 2021 avec divers symptômes neurologiques survenant après un abus de protoxyde d'azote. Les patients présentaient une dégénérescence combinée subaiguë de la moelle épinière (4/5 patients) ou une polyneuropathie démyélinisante inflammatoire aiguë (1/5 patients). Aucun ne présentait un déficit en vitamine B-12, mais tous avaient un taux sanguin élevé niveaux d'homocystéine et d'acide méthylmalonique. Cela reflète le déficit fonctionnel en vitamine B-12 qui peut être lié à une consommation de protoxyde d'azote. Après supplémentation en vitamine B-12, les signes cliniques ont régressé au moins partiellement chez les 5 patients. Les médecins recommandent de rechercher l’abus de protoxyde d’azote chez les patients présentant des troubles neurologiques compatibles. La vitamine B-12 doit être complétée dès que le diagnostic est posé

Auteur : M. EINSIEDLER ; P. VOULLEMINOT ; S. DEMUTH ; P. KALAAJI ; T. BOGDAN ; L. GAUER ; C. RESCHWEIN ; A. NADAJ-PAKLEZA ; J. DE SEZE ; L. KREMER ; I. SCHRODER et K. BIGAUT
Année de publication : mai 2021
Revue : Journal of Neurology
Format : 6 pages

Article téléchargeable sur le site Pubmed au lien suivant :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8272450/

03 83 96 07 68 - contact@grandestaddictions.org

Abonnez-vous à la newsletter

Retrouvez-nous sur :